Machinisme

Claas décline les Quadrant 4200, 5200 et 5300 en version « Evolution »

Le constructeur allemand octroie un rajeunissement à ses presses à balles carrées Quadrant en vue d’accroître leurs performances et leur longévité.

Baptisés Quadrant Evolution, les modèles mis à jour reçoivent un pick-up haute résistance à deux cames de conception inédite. Outre sa meilleure solidité, il contribue à réduire le niveau sonore et accroît la régularité du travail.

Ce pick-up est doté de cinq rangées de dents et de 18doubles dents, pour un meilleur ratissage. L’adjonction d’une rangée de dents a permis de réduire le régime du pick-up, tandis que celui du rouleau d’alimentation du système PFS (Power Feeding System) a été augmenté. Le rouleau d’alimentation bénéficie, pour sa part, de pales supplémentaires qui peuvent être démontées pour la récolte des fourrages à brins longs. Ces innovations permettraient, selon le constructeur, d’augmenter le débit de travail tout en traitant la récolte avec douceur.

Pour assurer ces débits supérieurs, le couple de déclenchement de la sécurité de l’embrayage à friction a été porté à 1.600 Nm et le diamètre de l’arbre d’entraînement principal du pick-up augmenté. Les presses sont aussi équipées de série d’un système de lubrification automatique alimenté par un réservoir d’huile de 6,3 l.

Le canal de pressage bénéficie lui aussi de différentes mesures d’optimisation. Ses tôles supérieure et latérales ont été redessinées et renforcées, ce qui permettrait d’améliorer la forme des balles et d’atteindre une densité de pressage en légère hausse.

Sans descendre de la cabine

Derrière la mécanique, le système de régulation automatique de la pression A.P.C. (Atomatic Pressure Control) est doté un nouveau logiciel. Celui-ci réagirait plus rapidement que précédemment pour optimiser la régularité du poids des balles, tous fourrages confondus.

D’autre part, la rampe d’éjection peut désormais être dépliée et repliée depuis la cabine, sans descendre du tracteur. Il est également possible d’éjecter la dernière balle depuis le siège conducteur, ce qui évite de descendre de l’engin pour actionner un levier à côté du canal de pressage.

Notons encore quelques détails pratiques: la béquille hydraulique est à double effet et intégrée dans le cadre d’attelage et les coupleurs rapides Kennfix facilitent le branchement des raccords hydrauliques.

Enfin, des modifications ont été apportées au pilotage électronique. Les presses de nouvelle génération peuvent être commandées à l’aide d’un terminal Cemis 700, d’un Cebis ou de toute autre console compatible Isobus

Previous Article

Send this to a friend