Machinisme

Les autochargeuses Cargos quittent le catalogue Claas

Le constructeur allemand entend investir près de 40 millions d’euros dans la transformation de son site de Bad Saulgau (Allemagne) dédié au matériel de récolte des fourrages. En parallèle, la production de Cargos s’arrête, au profit du bec Orbis.

Constatant que la méthode de récolte des fourrages par remorque autochargeuse devient de moins en moins importante, au profit de l’ensileuse, le constructeur a décidé d’arrêter la production de sa gamme Cargos dès la fin de la saison 2022. Il justifie également sa décision par le fait que ce marché prend une orientation de plus en plus régionale. La fourniture de pièces de rechange sera néanmoins assurée pour les prochaines années, de même que le service après-vente dédié au matériel déjà en circulation.

Au profit du bec Orbis

Cet arrêt permet de dégager des capacités de production supplémentaires qui profiteront au bec Orbis, dont la demande dépasse les attentes du constructeur allemand qui mise désormais sur ses ensileuses Jaguar.

Cette importante décision s’intègre dans le plan de rénovation de l’usine allemande de Bad Saulgau consacrée aux outils de récolte des fourrages. Celle-ci s’est fortement développée ces dernières années et son infrastructure est actuellement en cours d’extension et de renouvellement. Un hall existant de 5.000 m² est en cours de réaménagement pour créer des surfaces d’assemblage supplémentaires.

En outre, l’ensemble de l’infrastructure énergétique sera adapté et renouvelé en plusieurs étapes en vue de satisfaire les futures capacités de production. Par la suite, des investissements sont prévus dans les domaines de la logistique de production et de l’optimisation des assemblages.

Le montant total des investissements s’élève à environ 40millions d’euros. À terme, Claas entend élargir, moderniser et professionnaliser davantage sa gamme de faucheuses, faneuses, andaineurs, presses à balles et ensileuses.

Previous Article

Send this to a friend